Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Réseaux sociaux JSS
Journal Spécial des Sociétés
En bref en IDF (92, 94, 91)
Publié le 21/05/2022 09:22
En bref en IDF (92, 94, 91)/><img src=

HAUTS-DE-SEINE 

À La Défense, une nouvelle édition de la Garden Parvis placée sous le signe des retrouvailles et du partage

 

Du 30 juin au 12 août, la Garden Parvis revient à La Défense pour une nouvelle édition. Plus de 6 000 m2 ont été transformés et végétalisés pour profiter du beau temps en plein cœur du quartier d’affaires. Au programme, ateliers, animations, jeux, DJ set, food trucks et restaurants éphémères.

Pour l'événement, qui se veut être « le rendez-vous incontournable de l’ouest parisien », parvis de La Défense sera divisé en quatre zones : « chill », « creative », « share » et « kids ».

Initiative de Paris La Défense dans le cadre de son programme d’attractivité du territoire, la Garden Parvis s’inscrit dans l’ambition de Paris La Défense de devenir le premier quartier d’affaires post-carbone de dimension mondiale. Des poubelles de tris, des consignes gobelets et des récipients alimentaires cartons recyclables, une restauration écoresponsable privilégiant les circuits courts seront ainsi proposés. L’événement contribue également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en optimisant les transports et les plannings.

Plus d’informations sur le site https://garden-parvis.parisladefense.com/

 



 

VAL-DE-MARNE

Des cours de plongée avec les Océanautes du Val-de-Marne

 

Envie de plongée sous-marine ? Le Club des Océanautes du Val-de-Marne (OVM) répondra à vos attentes. Né conjointement à la construction de la piscine du centre sportif Pierre Brossolette de Saint-Maur-des-Fossés, il y a établi sa base depuis le 2 mars 1967. Affiliée à la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM), cette association loi 1901 propose essentiellement :

• des cours de plongée ;

• des cours d’apnée ;

• des entraînements de hockey sub-aquatique ;

• des cours de nage avec palmes.

Les formations à la plongée sous-marine (niveaux 1 à 4) y sont également dispensées. Les activités se déroulent en piscine, en fosse et évidemment en milieu naturel. Fort de 200 adhérents, le club organise en effet deux sorties en mer par an, l’une au printemps et l’autre à l’automne. La dernière s’est tenue au large de La Ciotat au mois d’avril. Les 30 participants ont cumulé sur place 271 plongées réparties sur cinq jours.








Pour les candidats à l’inscription, il est important de savoir que la licence FFESSM inclut automatiquement une assurance responsabilité civile. Tout licencié est ainsi couvert pour les dommages corporels, matériels et/ou immatériels dont il serait responsable vis-à-vis d’autrui, dans le cadre de la pratique des activités fédérales, dans le monde entier. Cependant, rien n’empêche de souscrire également une assurance individuelle accident loisir 1, 2, ou 3… Ce supplément protège le licencié pour ses propres dommages corporels sans tiers responsable identifié.

Par ailleurs, un certificat médical de non contre-indication à la pratique des sports subaquatiques est indispensable. Pour la plongée enfants, la délivrance de brevets niveau IV, initiateurs et monitorats, le titulaire doit règlementairement disposer d’un certificat médical signé par un médecin fédéral, un médecin du sport ou un médecin spécialiste de la médecine hyperbare. Ces certificats sont obligatoirement rédigés sur le formulaire spécifique établi par la fédération. Dans les autres cas (passage de niveau 1, 2 et 3, plongée sans passage de niveau, certification Nitrox, passage des PE et PA, nage avec palmes…), un certificat établi par un médecin généraliste convient. Ces certificats devront être rédigés sur le formulaire établi par la fédération pour les médecins généralistes.

 

Renseignements : Piscine du centre sportif Pierre Brossolette, 51, avenue Pierre Brossolette, 94 100 Saint-Maur-des-Fossés.

Téléphone : 01 42 83 09 50

 

 

 

ESSONNE

 Décès du procureur de la République adjoint d’Evry, Cédric Cabut

 

Le magistrat Cédric Cabut a tiré sa révérence le 14 mai à l’âge de 57 ans, finalement emporté par la maladie contre laquelle il s’est longuement battu. Procureur de la République adjoint près le tribunal judiciaire d’Evry depuis 2016, il était également membre de la formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège.





Cédric Cabut 




Après des études de droit à Lyon, un service militaire en gendarmerie et un passage par l’Ecole nationale de la magistrature à Bordeaux, Cédric Cabut avait commencé sa carrière en devenant substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Mâcon, en 1992. Il avait ensuite rejoint le tribunal de grande instance de Lyon trois ans plus tard pour y exercer les mêmes fonctions. Nommé vice-procureur de la République près le tribunal de grande instance de Grenoble en 2003, il avait ensuite été procureur de la République près le tribunal de grande instance de Belley en 2005.  En 2007, il avait rejoint le tribunal de grande instance de Lyon en qualité de vice-procureur de la République au sein de la juridiction interrégionale spécialisée dans la lutte contre le crime organisé, avant d’être nommé procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bourgoin-Jallieu en 2010. 

« Magistrat du parquet engagé, Cédric Cabut a œuvré au sein du Conseil supérieur de la magistrature avec une haute idée de la justice. Son engagement, son sens de l’humour et son courage jusque dans les derniers temps de la maladie ont forcé l’admiration des membres du Conseil », lui rend hommage le Conseil Supérieur de la Magistrature.



 

0 commentaire
  • 6 + 3 =

Journal Spécial des Sociétés - 8 rue Saint Augustin - 75002 Paris - Tél 01 47 03 10 10